[CHSCT] Point sanitaire du 4 février

vendredi 21 janvier 2022
par  fsu42
popularité : 75%

Ce matin, un groupe de travail autour du contexte sanitaire s’est tenu entre madame KHEDER, secrétaire générale de la DSDEN et les élu.es au CHSCT.
Pour la FSU, Florent JOLIS et Isabelle Schneider étaient présent.es.
Tant que le contexte le demandera, ces points auront lieu toutes les 2 semaines.

Point chiffré de l’épidémie dans les établissements scolaires de la Loire.

Masques
La livraison des masques chirurgicaux a été faite. En cas de manquement, l’IA sert de variable d’ajustement.
Concernant les FFP2, sur les 39000 masques reçus, 15780 ont été distribués. Certaines difficultés de livraison ont été observées pour les AESH. La consigne a été la suivante : tous les personnels des établissements doivent être dotés. S’il manque des masques, les chef.fes de service doivent immédiatement demander du stock à l’IA. Faites-nous bien remonter si vous rencontrez des difficultés pour être livré.
Certains collègues ont rendu leurs masques FFP2, les jugeant trop inconfortables pour enseigner.

Contractuels
8 personnels contractuels supplémentaires vont être embauchés. Ils seront en poste le 28 février. L’IA assure que leur positionnement a été anticipé et que les ratés de la dernière fois ne devraient pas avoir lieu.
7 retraités sont volontaires dans la Loire pour assurer des remplacements.

Vaccination des enfants
Une affiche va être transmise aux écoles pour affichage. Cela entre dans le cadre de la campagne en faveur de la vaccination des 5-11 ans. Cette affiche est issue de l’ARS et pas de l’éducation nationale. Les représentants ont bien alerté sur le fait que cela pouvait être source de conflits importants avec les familles. L’IA prévient qu’il ne faut entrer dans la discussion, il s’agit d’une affiche d’information de l’ARS, rien de plus.
Cela étant dit, si vous estimez que cette affiche peut poser un problème et être source de conflit, il ne faut pas l’afficher.

POINT SANITAIRE DU 21 JANVIER 2022

Point chiffré de l’épidémie dans les établissements scolaires de la Loire.

Attention : la cellule covid n’a pas échappé au virus et a, certains jours, fonctionné à effectif réduit. Ce qui entraîne la baisse des dossiers traités, donc la baisse des chiffres. C’est le cas par exemple du 18 janvier.

Le primaire et le lycée sont actuellement plus touchés.
Le taux d’incidence chez les 10-20 ans dans la Loire est actuellement d’environ 5000 (pour 3337 pour toute la population).

Accueil prioritaire
Lorsque la question de l’accueil prioritaire des enfants d’enseignant.es est posée au ministère, la réponse est « non ». Cela étant dit, nous savons que certains DASEN l’ont permis dans leur département. L’IA de la Loire invite à « faire au mieux en se tournant vers les IEN le cas échéant. Il faut mettre de la souplesse dans notre fonctionnement ».

Masques
Une communication a été transmise aux IEN ce matin. La première livraison de masques chirurgicaux est en train d’arriver dans les établissements et les circonscriptions. Tous les personnels éducation nationale sont concernés. Cela correspond à 25 jours de travail. Un réassort est prévu autour des vacances de février.
Concernant les FFP2, la dotation ne permet pas d’en distribuer à tous les personnels. Les collègues qui le souhaitent pourront en faire la demande. En fonction des demandes, les collègues (dont AESH) de maternelle seront prioritaires, puis les collègues de CP/CE1, puis les autres. Les ATSEM sont aussi concerné.es.
Concernant les AED, une réflexion est en cours pour les équiper, à minima, sur le temps de cantine (exposition plus importante). A suivre donc.
La FSU a fait remonter à l’IA le fait que, contrairement à ce qui avait été dit, les masques FFP2 pour les personnels vulnérables, même prescrits par un médecin, ne sont pas remboursés. L’IA s’en étonne et doit le faire remonter à l’ARS.

Auto-tests
Les auto-tests étant livrés prioritairement aux pharmacies, l’éducation nationale fonctionne sur son maigre stock. Il est possible de faire une demande d’auto-tests à sa circonscription, tant qu’il y a un peu de stock.
A terme, l’idée serait de délivrer aux enseignant.es une attestation permettant d’aller en pharmacie récupérer gratuitement des auto-tests. Pour ce qui est de la quantité et du délai d’application, rien n’a été précisé.

Contractuels, liste complémentaire et aide administrative
Sur les 16 contractuels embauchés, il y a eu 5 désistements. D’autres recrutements sont en cours. L’IA a demandé l’autorisation de recruter 20 remplaçant.es supplémentaires. L’objectif est de recruter 30 remplaçant.es qui seront en poste jusqu’au mois de juillet.
Aucune nouvelle par contre de l’embauche de fonctionnaire sur liste complémentaire. La FSU demande que les annonces du ministre soient suivies d’action !
14 aides administratives vont être recrutées dans les circonscriptions (7 recrutements déjà effectifs). Une fois le pic épidémique passé, ces personnels seront positionnés prioritairement sur les décharges de direction sans décharge.
L’IA a également sollicité les retraités de l’éducation nationale pour des missions de remplacements. Sans surprise, très peu ont répondu favorablement (6/130).

Protocole départemental
Concernant le protocole, l’IA explique que le but en ce moment est de stabiliser les choses. Au niveau départemental, une simplification du questionnaire « cas confirmé » a été faite. Certaines informations sont indispensables pour la cellule covid, elles ne pourront pas être enlevées du questionnaire.

Campagnes de tests dans les écoles
Les tests dans les écoles ont été annulés pour l’instant, l’IA comme les laboratoires ne sont pas en mesure, pour l’instant, de mettre ces campagnes en œuvre.
Elle reprendront à partir du 31 janvier.

POINT SANITAIRE DU 7 JANVIER 2022

Point chiffré de l’épidémie dans les établissements scolaires de la Loire.

Bilan de la rentrée, entre le lundi et le jeudi, il y a plus de 1000 cas positifs dans les établissements scolaire de la Loire.

Concernant les classes non-remplacées : il y en avait 80 lundi 3/01, mardi 4/01 et 137 vendredi 07 janvier.

Les fermetures de classe sont actées en lien avec l’ARS lorsque le nombre de cas positifs est très important. Il n’y a pas eu de fermeture de classe cette semaine dans la Loire (à différencier des suspensions d’accueil).

Le ministère, incapable d’anticiper et de profiter des temps de congé pour organiser et communiquer, a fait une nouvelle fois passer les nouvelles consignes sanitaires le dimanche soir, veille de la rentrée, par voie de presse (payante !).
Confronté rapidement à la réalité, le ministère a dû faire des mises à jours dès le jeudi soir.
Les mises à jour ont été transmises aux équipes dans la journée du vendredi 7 janvier.

Accueil prioritaire
Les enfants de soignants sont considérés comme prioritaires et doivent être accueillis sans faute du moment qu’un parent en fait la demande. Le brassage des élèves est autorisé uniquement dans le cadre de l’accueil des enfants prioritaires. La DSDEN annonce que la priorité des remplacements sera donnée aux écoles qui accueillent un nombre important d’élèves prioritaires.
Actuellement, les enseignant.es ne sont pas considéré.es comme personnels prioritaires. En cas de garde d’enfant pour cause de covid (cas positif ou cas contact), il s’agit d’une « ASA covid ». Cela ne rentre pas dans le cadre des jours « enfant malade » (p.40 de la FAQ).

Auto-tests
Nous avons fait remonter deux problèmes liés aux auto-tests. Le premier est l’épuisement des stocks de certaines pharmacies. La DSDEN dit être au courant et que les livraisons sont en cours.
Le second problème concerne le refus de certaines pharmacies de fournir gratuitement les auto-tests. A cela, la DSDEN répond que l’ARS sera prévenue. Les pharmacies seront remboursées et se doivent donc de fournir les auto-tests.
La DSDEN n’a presque plus de stock pour fournir des auto-tests aux personnels et n’a pas d’information sur un possible réassort. Dans tous les cas, ils s’agiraient d’auto-tests préventifs. Les auto-tests à utiliser dans le cas d’un protocole « cas contact » doivent être récupérés en pharmacie.
Cela tombe sous le sens mais l’IA rappelle qu’il ne faut en aucun cas faire faire un auto-test à un élève à l’école.

Masques
Le gouvernement a annoncé la fourniture de masques chirurgicaux. La DSDEN n’a aucune visibilité et en est toujours à l’effet d’annonce. Nous serons tenus au courant si un stock est livré. De même qu’ils n’ont aucune information concernant des masques FFP2. La DSDEN rappelle que les personnels vulnérables (au regard du décret de septembre) peuvent se faire prescrire des masques FFP2 par leur médecin. ATTENTION : après vérification, cela est faux. Les masques prescrits et remboursés pour les personnes vulnérables sont des masques chirurgicaux. Nous ne manqueront pas de la signaler !

Enseignement à distance
Le SNUipp-FSU a questionné l’administration sur la difficulté de gérer la classe et l’enseignement à distance. Ce qui avait été annoncé, à savoir profiter du temps où les enfants vont se faire tester, pour préparer le travail de la semaine, n’est tout simplement pas possible en réalité. La FAQ a été allégée en ce sens et évoque, à minima, le fait de transmettre des photocopies aux élèves. Face aux consignes pédagogiques pauvres du ministère, le SNUipp-FSU rappelle que l’enseignant.e est le premier expert de la classe et que la liberté pédagogique reste fondamentale aussi en ces temps troublés.

Évaluation CP
Depuis le lancement, le SNUipp-FSU remet en cause la pertinence de ces évaluations, tout en en pointant les dérives possibles. Dans le contexte actuel, ces évaluations semblent d’autant plus inutiles et en dehors de la réalité. Le SNUipp-FSU affirme que le temps de classe, si précieux soit-il ce moment, doit être dédié aux apprentissages et non à l’évaluation de masse. Le ministère lui, a simplement allongé la période de passation jusqu’au 4 février.

Contractuels
16 personnels contractuels devraient signer leur contrat le 14 janvier pour un début en classe le 17 janvier. Ils et elles seront placé.es sur des remplacements longs. Le SNUipp-FSU a une nouvelle fois rappelé que ces postes devraient être attribués à la Loire dans le cadre de la carte scolaire. Ce sont des postes de fonctionnaires dont l’école a besoin et pas de personnels formés en une journée. Bon courage à elles et eux !


Contact

FSU de la Loire

Salle 118
Bourse du Travail
2 cours Victor Hugo
42028 ST ETIENNE CEDEX 1


tél : 07 82 63 16 99
Permanences les mardis 9h-17h

Mél  : fsu42@fsu.fr

Agenda

<<

2021

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois